Now Reading
Le datacenter : incontournable pour le traitement et le stockage des données numériques
0

Utilisé pour traiter et stocker les données numériques, le datacenter abrite une infrastructure qui permet d’organiser et d’interconnecter tous les équipements informatiques indispensables à l’usage de l’internet.

Des centaines de serveurs stockés dans un bâtiment ultra-sécurisé

Le plus souvent, un datacenter est aménagé dans un bâtiment d’une surface d’environ 6000 m². La sécurisation des lieux est le premier souci des responsables puisque cet espace stocke des centaines de serveurs utilisés par de nombreuses entreprises pour sauvegarder des informations et les rendre accessibles aux utilisateurs via une connexion internet.

En effet, les entreprises optent pour la location de baie de serveurs dans un datacenter afin de rationaliser les coûts des opérations. Elles choisissent pour la plupart la colocation et bénéficient d’une surface de stockage adaptée à leurs besoins et des infrastructures modernes ultra sécurisées.

Fiabilité et résilience

La fiabilité et la résilience sont parmi les critères essentiels pour le choix d’un centre de données. C’est pour cette raison que les fournisseurs ne lésinent pas sur les moyens pour assurer l’efficacité du système de refroidissement et éviter les pannes électriques. D’ailleurs, l’installation électrique représente à elle seule 45 % des coûts de construction d’un datacenter. Quant au système de refroidissement, une seule unité peut coûter jusqu’à 40 000 euros.

À cela s’ajoutent les générateurs de secours destinés à prendre le relais en cas de coupure d’électricité, une connexion internet très haut débit, mais aussi des systèmes anti-incendie et de vidéosurveillance.

Comme les services doivent être disponibles tout le temps (24 h sur 24), les pannes doivent être évitées à tout prix pour ne pas compromettre les activités des locataires.

Mais toutes ces infrastructures et dispositions contribuent à rendre les prix de location de baie très chers. En effet, les clients doivent payer près de 1000 euros par mois pour une baie de 2 m². Toutefois, ces prix un peu exorbitants ne découragent pas ces derniers, car ils en ont besoin pour garantir la sécurité de leurs données et la disponibilité de leurs services.

La plupart des locataires d’un datacenter sont des opérateurs télécom, mais on peut aussi y trouver des plateformes numériques. Les fournisseurs choisissent ainsi de s’implanter dans des sites choisis pour sa localisation géographique, la disponibilité énergétique dans la région, mais aussi pour sa facilité d’accès et sa météo. Ils préfèrent de ce fait choisir une ville comme Marseille, laquelle accueille plusieurs câbles sous-marins via la Méditerranée.

 

 

About The Author
UnderGroundSeo

Leave a Response