Graphisme - identité visuelle
Now Reading
Le design thinking : qu’est ce que c’est ?
0








On ne sait que trop bien quelle est l’envergure du monde digitale actuelle. En plus, cette envergure tend à prendre toujours plus de place en transformant ainsi ce domaine en véritable profession. Dans ce cadre, devenir graphiste fait partie des métiers incontournables du domaine digital et qui dit graphisme parle de concept comme le design thinking. Bien comprendre ce dernier permettra, par la suite, de bien appréhender le domaine en lui-même.

Design thinking : quel est son concept et son histoire?




Comme son nom l’indique, le design thinking  est relatif au métier de designer et toutes les contraintes qui vont avec. Pour connaitre tout ce qui touche ce domaine, cliquez ici. C’est en usant de méthodes diverses que cette technique se met au profit de l’innovation et de son management. Il se focalise essentiellement sur le processus de co-créativité attendant des retours des utilisateurs finaux.

En se référant à l’histoire du design thinking ou pensée créative, c’est en 1950 que tout commencera avec Alex Osbor le publicitaire américain. L’évolution du concept continuera par la suite avec la création du product design en 1960 à l’université de Stanford. Seulement, c’est en 1987 que Rowe mettra réellement au monde le design thinking grâce à son ouvrage portant le même titre à la presse du MIT. Depuis ces années jusqu’à nos jours, le concept n’a cessé d’évoluer et de faire ses preuves. D’ailleurs, en 2012, 3 écoles spécialisées dans le design thinking ont vu le jour sur Paris, Tokyo et Pékin.

L’expérience : le critère mis en avant par le design thinking

A l’instar de la conjoncture économique actuelle, c’est l’expérience qui est à la base du design thinking.  La notion en constante évolution de la valeur a contribué à l’importance même de cette expérience.  En effet, au tout début, il n’y avait que les ressources et la création des biens par l’homme a réduit ces ressources à l’état de simples marchandises. Ensuite est né le service qui a rabaissé la valeur économique des biens à l’état de marchandises. Aujourd’hui, avec l’avènement de l’expérience, le service est devenu, à son tour une simple marchandise.

Face à ce schéma, l’invention d’un nouveau produit ou d’un bien quelconque n’est plus importante puisque seul un bon planning de marketing expérientiel l’emportera à la fin. Le but de cette technique de vente se base non pas sur la valorisation du produit, mais plutôt sur une expérience innovante, nouvelle. Le design thinking est la réponse tout adaptée pour les entreprises désireuses d’atteindre ce niveau d’évolution.

Ses principes

La pensée créative utilise trois principes fondamentaux afin de régler un problème à savoir la désidérabilité, la faisabilité technique et organisationnelle ainsi que la viabilité économique. C’est en faisant travailler toutes les compétences intuitives et analytiques de l’entreprise qu’un résultat impeccable se verra.

Lors de la résolution des problèmes, la pensée créative utilise trois démarches fondamentales qui sont l’identification du problème dans la compréhension de son environnement, la quête d’un concept en guise de solution et la conception de la forme d’incarnation du concept.

Enregistrer

Enregistrer

About The Author
Nathalie Rambolamanana

Leave a Response