Webmarketing - SEO
Now Reading
SPAM Analytics : Comprendre le phénomène et son impact
0

Vous croyez être bien partis. Vous remarquez depuis quelques temps une nette amélioration de votre positionnement et de votre visibilité via l’outil Google Analytics. Vous croyez fièrement que vos stratégies ont bien marchées, que vos efforts ont portés des fruits positifs. Enfin, vos nombreuses semaines à faire du netlinking, du content marketing, et vos stratégies SEO paient enfin et l’analyse semble bien le démontrer. Mais attention, avant de vous réjouir, vérifiez que vos données ne sont pas corrompues et qu’ils ne s’agissent pas de résultats erronés.








Est-ce possible vous demandez-vous certainement ? Oui et plutôt deux fois qu’une puisque des plaisantins s’amusent aujourd’hui à spammer votre portail web. Le phénomène est initialement importé de Russie mais gagne de plus en plus les États-Unis, l’Europe et quelques pays Africains et Asiatiques. Mais qu’est ce que le SPAM Analytics exactement ? Et surtout, comment s’en protéger ?

Le SPAM Analytics : c’est quoi ?

Le SPAM Analytics est le résultat d’une campagne de fausses requêtes établie par des robots. Leur but est de polluer les statistiques des sites via l’outil Google Analytics et d’induire en erreur les consultants SEO. Jusqu’à aujourd’hui, il est difficile d’identifier réellement la provenance de ces robots plaisantins, bien que les suppositions s’orientent vers des personnes malintentionnées utilisant des techniques douteuses, n’est pas certaine ou du moins n’est pas divulguée explicitement.

Quoi qu’il en soit, ils sont là et malheureusement, leurs méfaits aussi. Pour les repérer déjà, il va falloir entrer dans Google Analytics, aller à la section « Acquisition » et ensuite « sites référents ». Là, il est fort possible de tomber sur des sites référents au nom peu habituels ou que l’on ne reconnaît pas forcément du genre pornhubform, Semalt.com, Darodar.com, free-social-buttons.com…

Ils indiquent dans le rapport qu’ils ont généré un important trafic alors qu’il n’en est rien en réalité. C’est à ce niveau que la compréhension dudit rapport peut être erronée. Les consultants SEO seront peut-être tentés de croire que ces résultats proviennent de la nouvelle stratégie de référencement qu’ils venaient de mettre en œuvre. Cette erreur peut coûter la visibilité réelle du site sur les moteurs de recherche, mais aussi de nombreux autres inconvénients.

Y-a-t-il des solutions fiables et rapides ?








Évidemment que oui et heureusement que des solutions peuvent être mises en place sinon il ne servirait à rien de se démener à booster son portail web. Pour supprimer ces robots dits « spammeurs », il peut être efficace de les interdire directement sur votre site internet.

1ère solution : Pour ce faire, vous aller bidouiller dans votre fichier .htaccess. Ce dernier est la page de configuration se trouvant à la racine de l’hébergement. Pour le cas de Linux, c’est le fichier qui vous indique toutes les préférences serveur qui vous sont accessibles.

En gros, il s’agit de bloquer ces robots à la source de votre site internet :

# Bloquer les robots spammeurs :

RewriteEngine on

RewriteCond %{HTTP_REFERER} ^http://.*free\-social\-buttons\.com/ [NC,OR]

RewriteCond %{HTTP_REFERER} ^http://.*semalt\.com/ [NC,OR]

RewriteCond %{HTTP_REFERER} ^http://.*darodar\.com/ [NC]

RewriteRule ^(.*)$ – [F,L]

Toutefois, cette manipulation nécessite une attention particulière. En effet, une seule fausse manipulation dans ce fichier .htaccess peut induire une compromission totale du fonctionnement du site internet.

2ème solution : Vous pouvez également créer un filtre directement dans Google Analytics pour en venir à bout de ces spammeurs. Il s’agit alors de paramétrer votre interface d’administration de manière à écarter toutes les visites artificielles créées par les robots.

Dans la catégorie « Admin » de votre Google Analytics, allez à « toutes les données du site » puis dans « filtres » et cliquez sur « Nouveau filtre ». Vous n’aurez plus qu’à indiquer un nom de filtre, choisir « personnalisé » et à « exclure » le nom de domaine du « site référent » qui pose problème.

Malheureusement, cette action prend du temps, surtout si les spammeurs qui infectent votre site internet sont nombreux. En effet, il faut nécessairement créer un filtre pour chaque nom de domaine de spammeur.

3ème solution : se créer une nouvelle propriété de compte Analytics est perçu comme une solution très efficace. Selon les études effectuées sur de nombreux sites web infectés, les spammeurs ne s’attaquent qu’aux comptes Google Analytics ayant comme terminaisons : UA-XXXXX-1. Pour solutionner le problème, il suffira alors de créer une nouvelle propriété. Ceci permettra de se protéger des anciens et futurs spams.

Comment éviter ce genre de problème à l’avenir ?

Il est tout à fait possible de contourner ces plaisantins et d’éviter de retoucher à chaque fois son site internet. Il est alors recommandé de faire appel à une agence web professionnelle, laquelle maîtrise parfaitement tout l’univers du web et dispose d’une équipe talentueuse en métiers du web. C’est la seule manière d’éloigner ce genre de tracas.

Pour trouver une agence web compétente et à la hauteur de vos espérances, vous pouvez vous fier aux annuaires de professionnels en ligne, ou encore demander des avis dans les forums dédiés à cet effet. Vous serez amenés à découvrir un large choix d’experts sur lesquels vous pourrez compter pour lutter contre les spammeurs.

En même temps, ce genre de boîte spécialisée peut aussi vous guider dans une démarche d’optimisation SEO, en ayant comme objectif de ne jamais faillir dans les classements. Largement performante dans ce domaine, la bonne agence web que vous rencontrerez saura vous donner les conseils adaptés pour réussir à booster correctement votre site internet.

Aussi, si vous souhaitez garantir une parfaite pérennité de votre site internet, et par extension de votre activité, n’hésitez surtout pas à faire appel à un professionnel du digital. Pour en trouver un, vous pouvez retrouver quelques informations utiles et pratiques ici, afin de choisir le meilleur et le plus compétent.





Enregistrer

About The Author
Nathalie Rambolamanana

Leave a Response